Psst...

Do you want to get language learning tips and resources every week or two? Join our mailing list to receive new ways to improve your language learning in your inbox!

Join the list

French Recordings

French1256
French / 1
168 Words / 0 Comments
[ Show Text ]

Recordings

  • 1 ( recorded by srevoil ), unspecified accent

    Download Unlock
    Corrected Text
    more↓

    Grenier - un peu d'espace ou une pièce dans la maison qui se situe juste en dessous du toit, qui est souvent utilisé pour stocker des choses.
    grenier, greniers, le grenier, les greniers, un grenier, des greniers

    Cuisine - une pièce dans la maison ou l'appartement où l'on garde, cuisine et mange de la nourriture.
    cuisine, cuisines, la cuisine, les cuisines, une cuisine, des cuisines

    Salon - une pièce dans la maison ou l'appartement qui est utilisée pour se reposer et divertir les invités.
    salon, salons, le salon, les salons, un salon, des salons

    Chambre - une pièce dans la maison ou l'appartement qui est utilisée pour dormir.
    chambre, chambres, la chambre, les chambres, une chambre, des chambres

    Salle de bain - une pièce dans la maison ou l'appartement avec une baignoire et une douche, et souvent avec des toilettes, utilisée pour se baigner et se laver.
    salle de bain, salles de bain, la salle de bain, les salles de bain, une salle de bain, des salles de bain

Graham1853
174 Words / 0 Comments
[ Show Text ]

Recordings

Eugma
165 Words / 0 Comments
[ Show Text ]

Recordings

Eugma
99 Words / 0 Comments
[ Show Text ]

Recordings

  • La vie de Madeleine Duval - 1 ( recorded by mrsaeven ), unspecified accent

    Download Unlock
    Corrected Text
    more↓

    La vie de Madeleine Duval. Texte numéro un.

    Elle s’appelle Madeleine Duval. Madeleine est professeure à la Sorbonne. Elle est chimiste. Elle aime, elle adore sa ville natale. Le mari de Madeleine Duval s’appelle Auguste Duval. Mais il n’est pas professeur. Il travaille au théâtre. Il est toujours très occupé.
    Le frère de Madeleine s’appelle René Parot. Il vit à Sèvres. René est philologue. Il est professeur à l’École Normale de Sèvres. René fait le cours de littérature. La sœur de Madeleine, Irène, fait ses études à l’Université de Bordeaux. Elle y étudie la chimie. Elle est très jeune.

Chika
396 Words / 0 Comments
[ Show Text ]

Recordings

annam
373 Words / 0 Comments
[ Show Text ]

Recordings

annam
450 Words / 1 Comments
[ Show Text ]

Recordings

ewma
720 Words / 0 Comments
[ Show Text ]

Recordings

  • L’HIRONDELLE ( recorded by MissD ), french

    Download Unlock
    Corrected Text
    more↓

    L’HIRONDELLE

    Un soir, le hibou Boumbou dit :
    – Silence! Qui est-ce qui gratte à la porte? On dirait une souris.
    Tout le monde tendit l’oreille, mais rien.
    – Il n’y a personne, dit le docteur. Tu t’es trompé.
    – Je suis sûr que non, répondit le hibou. J’entends quelqu’un gratter. C’est une souris ou un oiseau. Vous pouvez me croire: nous, les hiboux, on entend mieux que les hommes.
    Boumbou avait raison.
    Le singe ouvrit la porte et tous virent une hirondelle sur le seuil.
    Une hirondelle en hiver, quel prodige ! Ces oiseaux-là craignent le gel; dès les premiers jours de l’automne ils s’envolent vers l’Afrique si chaude. Pauvrette, comme elle avait froid ! Elle n’arrêtait pas de trembler sur la neige.
    – Petite hirondelle, dit le docteur, entre et viens te chauffer près du poêle.
    L’oiseau avait peur d’entrer à cause du crocodile couché dans la pièce : s’il allait la manger ? Mais le singe Tchitchi lui expliqua que c’était un brave crocodile. L’hirondelle entra alors d’un coup d’aile et demanda:
    – Tchirouto, kissafa, mak? Ça voulait dire:
    «Pardon, c’est ici que vit l’illustre docteur Aïbobo?»
    – Aïbobo, c’est moi, dit le docteur.
    – Il faut à tout prix que vous veniez en Afrique, fit l’hirondelle. On m’a envoyée tout exprès vous chercher. Les singes sont tombés malades.
    – Qu’est-ce qu’ils ont?
    – Ils ont mal au ventre. Ils restent tout le temps couchés par terre et n’arrêtent pas de pleurer. Vous êtes le seul à pouvoir les sauver. Prenez vos médicaments, et partons tout de suite pour l’Afrique! Si vous ne venez pas, les singes vont mourir.
    – Mon Dieu, j’irais avec joie, dit le docteur, j’aime bien les singes et ça me fait pitié de les savoir malades. Mais je n’ai pas de bateau et il en faut un pour aller en Afrique.
    – Pauvres singes! fit le crocodile. Si le docteur ne va pas en Afrique, ils vont tous mourir. Lui seul peut les guérir.
    Et le crocodile se mit à verser de grosses larmes qui coulèrent comme deux ruisseaux. Le docteur s’écria soudain:
    – Eh bien, j’irai en Afrique! J’irai soigner les singes! Je viens de me rappeler qu’un de mes amis, le vieux marin Robinson que j’avais guéri un jour d’une mauvaise fièvre, possède un excellent bateau.
    Il mit son chapeau et s’en alla voir le marin Robinson.
    – Bonjour, vieux Robinson! dit-il. Sois gentil, prête-moi ton bateau. Il faut que j’aille en Afrique. Pas loin du Sahara il y a le merveilleux Pays des Singes.
    – C’est bon, dit le marin. Je te le prête avec plaisir. Tu m’as sauvé la vie et je suis content de te rendre service. Mais ramène-le-moi, je n’en ai pas d’autre.
    – Ne t’en fais pas, dit le docteur, je te le ramènerai sans faute. C’est juste pour aller en Afrique.
    – Prends-le, prends-le, répétait Robinson. Mais ne va pas le briser sur les écueils!
    – Ne crains rien, je ne le briserai pas, dit le docteur.
    Il remercia le marin Robinson et rentra chez lui.
    – Préparez-vous! cria-t-il. Nous partons demain pour l’Afrique!
    Les animaux se mirent à sauter de joie et à battre des mains. Le singe Tchitchi était le plus heureux de tous :
    – Je vais en Afrique, Dans mon doux pays ! Afrique, ô Afrique, Ma chère patrie !
    – Je ne peux pas emporter tout le monde, dit le docteur Aïbobo. Les hérissons, les chauves-souris et les lapins resteront à la maison. Le cheval aussi. J’emmène le crocodile, le singe Tchitchi et le perroquet Jaco parce qu’ils sont nés en Afrique et qu’ils ont là-bas leurs parents, leurs frères et leurs sœurs. J’emmène aussi Ouahouah, Coin-Coin, Boumbou et Groin-Groin.
    – Et nous? s’écrièrent Jeannot et Jeannette. Tu ne vas pas nous laisser ici quand même?
    – Vous devez rester, dit le docteur en leur serrant la main. Au revoir, mes bons amis!
    Occupez-vous du jardin et du potager, nous reviendrons bientôt. Et je vous ramènerai un merveilleux cadeau d’Afrique.
    Jeannette et Jeannot baissèrent tristement la tête. Mais après avoir réfléchi, ils dirent:
    – Bon, rien à faire, on est encore trop petits. Bon voyage! Mais quand nous serons grands, il faudra que tu nous emmènes avec toi.
    – Bien sûr! dit Aïbobo. Grandissez encore un tout petit peu.

ewma
189 Words / 0 Comments
[ Show Text ]

Recordings

  • LES AMIS AIDENT LE DOCTEUR ( recorded by pdoazan001 ), France

    Download Unlock
    Corrected Text
    more↓

    LES AMIS AIDENT LE DOCTEUR

    Barbara avait raison : le docteur resta bientôt sans pain. Trois jours sans rien à se mettre sous la dent. Il n’avait plus un sou.
    Voyant qu’il n’avait rien à manger, les animaux du docteur décidèrent de le nourrir. Le hibou Boumbou et le cochon Groin-Groin aménagèrent un potager dans la cour : Groin-Groin creusait le sol avec son museau, Boumbou plantait des patates. La vache apportait du lait le matin et le soir. La poule pondait des œufs.Tous les animaux s’occupaient ainsi du docteur. Le chien Ouahouah balayait le plancher. Le singe Tchitchi, aidé de Jeannot et Jeannette, lui apportait l’eau du puits.
    Le docteur était très content.
    – Ma maison n’a jamais été aussi propre. Gentils enfants, gentils animaux, merci pour tout!
    Les deux gosses lui souriaient gaiement et les bêtes répondaient en chœur :
    – Karabouki, marabouki, bou!
    Ce qui veut dire dans la langue des animaux: « C’est bien normal qu’on t’aide : n’es-tu pas notre meilleur ami?»
    Et Ouahouah lui léchait la joue en disant :
    – Abouzo, mabouzo, bah ! Ce qui veut dire :
    «Nous ne t’abandonnerons jamais, nous serons toujours tes fidèles amis

ewma
339 Words / 0 Comments
[ Show Text ]

Recordings

Overview

To make a new Audio Request or Script Request, click on Make a Request at the top of the page.

To record or transcribe for users learning your language, click on Help Others at the top of the page.

Recording and transcribing for other users will earn you credits and also move your own Requests ahead in the queue. This will help you get your requests recorded and/or transcribed faster.

Sponsored Links