Psst...

Do you want to get language learning tips and resources every week or two? Join our mailing list to receive new ways to improve your language learning in your inbox!

Join the list

French Audio Request

ewma
345 Words / 2 Recordings / 0 Comments
Note to recorder:

Salut! On a besoin d'une lecture assez lente de ce texte pour qu'il y ait un bon modèle à écouter et à imiter. Merci d'avance à toutes et à tous!))))

UN MALHEUR

Boumbou dit alors d’une voix effrayée :
– Taisez-vous! J’entends des pas! Tous tendirent l’oreille.
Ils virent sortir de la forêt un vieillard hirsute et à la longue barbe grise. Il leur cria :
– Que faites-vous ici ? Qui êtes-vous ? Pourquoi êtes-vous venus?
– Je suis le docteur Aïbobo. Je viens en Afrique pour guérir les singes malades.
Le vieux éclata de rire :
– Ha! ha! ha! Guérir les singes malades! Savez-vous où vous êtes ?
– Non, dit le docteur. Où sommes-nous donc ?
– Chez le brigand Barnabé !
– Malheur ! s’exclama Aïbobo. Barnabé est le bandit le plus méchant du monde ! Mais nous préférons mourir plutôt que de nous rendre à lui ! vSauvons-nous vite... Les singes malades nous attendent, il faut les guérir.
– Non! cria le vieillard hirsute en riant encore plus fort. Vous ne partirez pas d’ici !Barnabé tue tous ceux qui lui tombent dans les mains.
– Sauvons-nous ! répétait le docteur. Sauvons-nous !
Mais à cet instant Barnabé surgit devant eux et hurla en brandissant son sabre :
– À moi, mes fidèles ! Emparez-vous de ce crétin de docteur et de ses stupides animaux ! Mettez-les tous en prison, je m’occuperai d’eux demain.
Les méchants serviteurs de Barnabé accoururent, s’emparèrent du docteur, du crocodile, de tous les animaux, et les conduisirent à la prison.
Le docteur se débattait courageusement, les bêtes mordaient, griffaient, mais il y avait bien trop de brigands : impossible de s’échapper. On les jeta en prison et le vieillard hirsute ferma la porte à clé.
Puis il donna la clé à Barnabé qui l’emporta et la cacha sous son oreiller.
– Pauvres de nous ! dit Tchitchi. Nous ne pourrons jamais sortir de là. Les murs sont épais, les portes sont en fer. Nous ne verrons plus le soleil, les fleurs, les arbres. Ah, pauvres de nous !
Le cochon se mit à grogner, le chien à hurler. Et le crocodile versait des larmes si grosses qu’il y eut bientôt une mare sur le plancher.

Recordings

Comments

Overview

You can use our built-in RhinoRecorder to record from within your browser, or you may also use the form to upload an audio file for this Audio Request.

Don't have audio recording software? We recommend Audacity. It's free and easy to use.