Psst...

Do you want to get language learning tips and resources every week or two? Join our mailing list to receive new ways to improve your language learning in your inbox!

Join the list

French Audio Request

Seiya
414 Words / 3 Recordings / 1 Comments

Quelques années après, quand j’avais 16 ou 17 ans, je voulais apprendre anglais sérieusement. Je ne savais pas exactement pourquoi mais je voulais pouvoir parler anglais. Je suis donc allé acheter un livre de grammaire et j’ai commencé à prendre des cours d’anglais juste à côté de chez moi. Ma professeure était très sympa. J’y allais une ou deux fois par semaine. Je ne me souviens pas. J’aimais beaucoup la classe parce que même si je travaillais chez moi tous les jours avec le livre, en regardant la télé, écoutant la musique en anglais, elle m’a appris beaucoup de choses que je n’aurais pas pu comprendre seul. À cette époque-là, je ne savais pas encore si j’irais à étranger ou non, mais je me consacrais tellement à l’anglais et je voulais vraiment maîtriser cette langue. Un an après le commencement de mon apprentissage de l’anglais, j’ai commencé à voir les progrès. Même si je n'arrivais pas à comprendre la majeure partie du film à la tété, j’ai réussi à lire Harry Potter en anglais. C’était une grande réussite dans mon apprentissage de l’anglais. J'ai peut-être compris juste 60 pour cent (60%) de l’histoire mais j’ai quand même lu chaque mot du livre. Des fois, j’étais perdu et je n’avais aucune idée ce qui se passait, alors je relisais la même page en utilisant le dictionnaire pour pouvoir comprendre. Ma manière préférée d’apprendre l’anglais était de regarder les films avec les sous-titres en anglais. J’ai écrit toutes les phrases de Toy Story (Oui, littéralement toutes les phrases. Je ne savais pas qu’on pouvait télécharger le script en ligne) Avent de me coucher, je lisais à voix haut et quand je me réveillais, je regardais le film et disais les toutes les phrases avec le film, « To infinity and beyond » comme ça. Et répétais et répétais. C’était assez prenant mais ça m’a finalement beaucoup aidé à améliorer ma prononciation et l’écoute. Parfois, j’étudiais toute la journée sans cesse. Quand j’avais 18 ans, j’ai pris mon courage à deux mains et je suis allé chez mon père et jui ai dit : «Je veux aller aux Etats-Unis » Sa réponse ? « Si tu économise 10,000 dollars, tu peux y aller » J’ai répondu « tu me le promets ? Cool ! » J’ai donc commencé à chercher un boulot sur internet et j’ai trouvé un restaurant chic à Tokyo. Du coup, j’ai appelé et j’ai eu un entretien et finalement j’ai décroché le poste.

Recordings

  • Moi ( recorded by Rouleaud ), british

    Download Unlock
    Corrected Text
    more↓

    Quelques années après, quand j’avais 16 ou 17 ans, je voulais apprendre anglais sérieusement. Je ne savais pas exactement pourquoi mais je voulais pouvoir parler anglais. Je suis donc allé acheter un livre de grammaire et j’ai commencé à prendre des cours d’anglais juste à côté de chez moi. Ma professeure était très sympa. J’y allais une ou deux fois par semaine. Je ne me souviens pas. J’aimais beaucoup la classe parce que même si je travaillais chez moi tous les jours avec le livre, en regardant la télé, écoutant la musique en anglais, elle m’a appris beaucoup de choses que je n’aurais pas pu comprendre seul. À cette époque-là, je ne savais pas encore si j’irais à étranger ou non, mais je me consacrais tellement à l’anglais et je voulais vraiment maîtriser cette langue. Un an après le commencement de mon apprentissage de l’anglais, j’ai commencé à voir les progrès. Même si je n'arrivais pas à comprendre la majeure partie du film à la tété, j’ai réussi à lire Harry Potter en anglais. C’était une grande réussite dans mon apprentissage de l’anglais. J'ai peut-être compris juste 60 pour cent (60%) de l’histoire mais j’ai quand même lu chaque mot du livre. Des fois, j’étais perdu et je n’avais aucune idée ce qui se passait, alors je relisais la même page en utilisant le dictionnaire pour pouvoir comprendre. Ma manière préférée d’apprendre l’anglais était de regarder les films avec les sous-titres en anglais. J’ai écrit toutes les phrases de Toy Story (Oui, littéralement toutes les phrases. Je ne savais pas qu’on pouvait télécharger le script en ligne) Avent de me coucher, je lisais à voix haut et quand je me réveillais, je regardais le film et disais les toutes les phrases avec le film, « To infinity and beyond » comme ça. Et répétais et répétais. C’était assez prenant mais ça m’a finalement beaucoup aidé à améliorer ma prononciation et l’écoute. Parfois, j’étudiais toute la journée sans cesse. Quand j’avais 18 ans, j’ai pris mon courage à deux mains et je suis allé chez mon père et jui ai dit : «Je veux aller aux Etats-Unis » Sa réponse ? « Si tu économise 10,000 dollars, tu peux y aller » J’ai répondu « tu me le promets ? Cool ! » J’ai donc commencé à chercher un boulot sur internet et j’ai trouvé un restaurant chic à Tokyo. Du coup, j’ai appelé et j’ai eu un entretien et finalement j’ai décroché le poste.

  • Moi ( recorded by Robarnf ), Parisian, International (British)

    Download Unlock
    Corrected Text
    more↓

    Quelques années après, quand j’avais 16 ou 17 ans, je voulais apprendre anglais sérieusement. Je ne savais pas exactement pourquoi mais je voulais pouvoir parler anglais. Je suis donc allé acheter un livre de grammaire et j’ai commencé à prendre des cours d’anglais juste à côté de chez moi. Ma professeure était très sympa. J’y allais une ou deux fois par semaine. Je ne me souviens pas. J’aimais beaucoup la classe parce que même si je travaillais chez moi tous les jours avec le livre, en regardant la télé, écoutant la musique en anglais, elle m’a appris beaucoup de choses que je n’aurais pas pu comprendre seul. À cette époque-là, je ne savais pas encore si j’irais à étranger ou non, mais je me consacrais tellement à l’anglais et je voulais vraiment maîtriser cette langue. Un an après le commencement de mon apprentissage de l’anglais, j’ai commencé à voir les progrès. Même si je n'arrivais pas à comprendre la majeure partie du film à la tété, j’ai réussi à lire Harry Potter en anglais. C’était une grande réussite dans mon apprentissage de l’anglais. J'ai peut-être compris juste 60 pour cent (60%) de l’histoire mais j’ai quand même lu chaque mot du livre. Des fois, j’étais perdu et je n’avais aucune idée ce qui se passait, alors je relisais la même page en utilisant le dictionnaire pour pouvoir comprendre. Ma manière préférée d’apprendre l’anglais était de regarder les films avec les sous-titres en anglais. J’ai écrit toutes les phrases de Toy Story (Oui, littéralement toutes les phrases. Je ne savais pas qu’on pouvait télécharger le script en ligne) Avent de me coucher, je lisais à voix haut et quand je me réveillais, je regardais le film et disais les toutes les phrases avec le film, « To infinity and beyond » comme ça. Et répétais et répétais. C’était assez prenant mais ça m’a finalement beaucoup aidé à améliorer ma prononciation et l’écoute. Parfois, j’étudiais toute la journée sans cesse. Quand j’avais 18 ans, j’ai pris mon courage à deux mains et je suis allé chez mon père et jui ai dit : «Je veux aller aux Etats-Unis » Sa réponse ? « Si tu économise 10,000 dollars, tu peux y aller » J’ai répondu « tu me le promets ? Cool ! » J’ai donc commencé à chercher un boulot sur internet et j’ai trouvé un restaurant chic à Tokyo. Du coup, j’ai appelé et j’ai eu un entretien et finalement j’ai décroché le poste.

  • Moi ( recorded by Domigloup ), Français

    Download Unlock

Comments

Seiya
July 19, 2015

Merci beaucoup!!! très sympa. Si vous pouvez le faire la prochaine fois, pourriez vous lire vite comme vous parlez avec vos ami(e)s. C'était super.